Fibre de carbone

La plupart des gens associent en fibre de carbone avec la formule une voitures, motos de course et yachts de course haute performance. Pas beaucoup associerait avec un Cornish Crabber ...

En fait, il y a un certain nombre de façons que la fibre de carbone est utilisée pour améliorer les performances, la fiabilité et la facilité d'utilisation de nos bateaux. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur la nouvelle Crabber 24 MkV qui utilise cette matière exotique de deux façons principales.

Tout d'abord le mât. Traditionnellement, nous avons utilisé espars en bois sur nos bateaux truqué auriques. Il offre un aspect traditionnel, il’s strong and long lasting and with modern coatings it can also be very easy to maintain. For the new Crabber 24 MkV we have chosen a more high tech alternative; a custom wound carbon fibre mast from Selden. To maintain our traditional image we are using a round mast section with a cream painted finish. The use of carbon fibre allows for a much lighter mast, in the case of the Crabber 24 this allows the boat to have more stability without compromising the shallow draft, interior volume or overall weight of the boat. In this particular size band these features are particularly difficult to achieve, so the ability to reduce weight aloft is a great advantage. The reduction in weight aloft allows the whole boat to have a lower displacement, this makes the boat more manoeuvrable, easier to handle and also faster than previous offerings at this size.

Le deuxième endroit de fibre de carbone est utilisée se situe dans les longerons de prise de ris. Depuis quelques années, de nouvelles Cornish crabiers ont été fournis avec un longeron appelé Aero Luffspar. Dans ce cas, un composite de verre et de fibre de carbone est utilisé pour donner un longeron de ris qui est flexible, ce qui permet le beaupré à soulever. Auparavant, pour ce faire, la flèche serait piloté à partir d'un emmagasineur guindant fil qui don’t permettent la voile à reefed, et sont également moins fiables lorsque les voiles enroulage dans des vents violents. L'alternative aurait auparavant été un espar reefing, ceux-ci comprennent que l'on appelle espars non structurels tels que les systèmes Allen Holt et Sailspar utilisés sur les crevettiers anciens ou stockeurs tels que Selden’s Furlex. Tous ces systèmes utilisent une extrusion d'aluminium pour la voile à Furl autour. Un longeron en aluminium ne peut pas être plié sans dommage qui empêcherait donc le beaupré soulevée. Aussi sur les bateaux étant remorque navigué ils sont très sujettes à des dommages, il’facile de plier le longeron lorsque le gréement et dégréer. Le longeron composite de carbone sur l'Aero Luffspar résout tous ces problèmes. L'équilibre de la flexibilité longitudinale et très haute rigidité à la torsion en font un système très robuste qui ne nécessite que très peu d'entretien. Ceci est un bon exemple de la fibre de carbone étant utilisé pour ses propriétés structurales plutôt que simplement une réduction de poids.